Communiqué précédent :

Télésanté : la télécardiologie enfin remboursée ! (12/2009)

Plan du site

Communiqués de presse

LPP : prise en charge de la télésurveillance des défibrillateurs

Paris, le 29 mars 2011 - L’inscription sur la LPP de la télésurveillance des défibrillateurs parue au JO du 22 mars est une première en France et il faut s’en réjouir.

La prise en charge de la télécardiologie risquait fort de disparaître avec l’intégration à compter du 1er mars des défibrillateurs dans les GHS.

L’ensemble des acteurs de ce que l'on peut appeler aujourd'hui "la filière télécardiologie" (médecins, industriels et patients) s’est beaucoup inquiété de cette intégratio. Elle n'apparaissait pas comme allant dans le bon sens. Dès septembre, le SNSMCV a manifesté cette crainte par un communiqué de presse de son président sous le titre “ Mauvais coup pour la télécardiologie ”, alors même que le décret télémédecine était sur le point de paraître !

C'est pourquoi nous avons le plaisir d'annoncer que, forts de notre expérience de 10 ans en tant que pionnier de cette technologie, des plus de 8 500 patients surveillés à distance en France, et des nombreuses études cliniques que nous avons développées apportant des preuves indiscutables sur l’intérêt de ce mode de suivi, nous avons convaincu les tutelles que ce système doit, dans l’intérêt général, continuer à bénéficier au plus grand nombre de patients.

Dès à présent c'est la généralisation d’une rémunération juste et équitable pour le cardiologue qui effectue l’acte à distance qui devient l’objectif que tous nous entendons soutenir.

Tous les acteurs doivent se mobiliser. Le décret télémédecine a donné le coup d’envoi, transformons tous ensemble ce formidable essai !

Contact presse : Vincent Péters - Tél. 01 46 75 96 60 - vincent.peters@biotronik.fr

Télésanté : la télécardiologie enfin remboursée !

Paris, le 11 décembre 2009 - Biotronik, société européenne indépendante fondée en 1963 est spécialisée dans la gestion du rythme cardiaque et la cardiologie interventionnelle. Elle vient d’obtenir en France la prise en charge d’un de ses pacemakers équipé d’un système de transmission sécurisée de données à distance appelé télécardiologie, ou Home Monitoring®.

Ce système permet une transmission à distance sécurisée des données enregistrées par les stimulateurs et défibrillateurs implantés. Le patient dispose à son domicile d’un boîtier de transmission automatique qui relaie quotidiennement les informations par les réseaux de téléphonie mobile à une plateforme technique, les données étant disponibles pour le cardiologue sur un site Internet sécurisé.

L’originalité de Biotronik est de favoriser la simplicité d’utilisation pour le patient comme pour le médecin. Le dispositif, qui apporte confort et sécurité pour le bénéficiaire, permet en effet de déceler rapidement les éventuelles anomalies techniques ou médicales et de les signaler, bien avant qu’elles deviennent symptomatiques.

Avec plus de 5 000 patients suivis en France avec ce dispositif, le stade expérimental est dépassé ! La technique largement éprouvée est facilement adoptée par les rythmologues. Biotronik, inventeur de cette technologie, devient ainsi la première société à obtenir le remboursement d’un stimulateur cardiaque avec télécardiologie, combinant à moindre coût le confort et la sécurité pour le patient avec une efficience renforcée du praticien.

Contact presse : Vincent Péters - Tél. 01 46 75 96 60 - vincent.peters@biotronik.fr

La lettre de la Télécardiologie

Pour tout renseignement contactez Biotronik France
2 rue Nicolas Ledoux SILIC 231 94528 Rungis Cedex Tél. 01 46 75 96 60
 contact@biotronik.fr

0 800 801 034 N° VERT (appel gratuit depuis un poste fixe)